Congrès HR Sections Romandes 2024

intervenants

Découvrez les conférenciers du 11ème Congrès Romand
qui aura lieu le 9 septembre 2024

Les inscriptions au Congrès HR Sections romandes 2024 sont ouvertes !

  • M. Frédéric Herman
    Recteur de l’Université de Lausanne

«L’UNIL en transition, quels défis ? »

Né en Belgique en 1978, M. Frédéric Herman a suivi une formation d’ingénieur civil à l’Université de Liège puis à l’Université de Bristol au Royaume-Uni. Il s’installe ensuite à Canberra pour faire un doctorat avec le Prof. Jean Braun à l’Australian National University. Pendant son doctorat, il a commencé à travailler sur les interactions entre le climat, l’érosion et la tectonique. Après un post-doctorat au California Institute of Technology, où il travaille essentiellement sur les processus tectoniques et d’érosion au Népal central, il rejoint l’Ecole Polytechnique Fédéral de Zurich en 2007. Fin 2012, il vient à l’Université de Lausanne pour constituer un groupe de recherche à l’Institut de dynamique de la surface terrestre, d’abord comme Professeur boursier du Fonds national de la recherche scientifique, puis comme Professeur associé. Enfin, M. Frédéric Herman est promu Professeur ordinaire en 2019 et Recteur de l’Université de Lausanne le 1er aoùt 2021.

Hermann
  • M. Sébastien Houde
    Professeur associé à la HEC à Lausanne

« Les défis du marché du travail suisse face à la transition énergétique »

Sébastien est Professeur associé d’économie de l’environnement au département d’économie de HEC Lausanne (Université de Lausanne) et chercheur affilié au Enterprise for Society Center, ETH Zürich, et au projet E2e. Il a obtenu son doctorat à l’Université de Stanford. Ses recherches portent sur des thèmes à la croisée de l’énergie et du climat. Il s’intéresse particulièrement aux projets de recherche où les données, les technologies, les comportements et les politiques environnementales/énergétiques entrent en jeu.

  • M. Philippe Wanner
    Professeur ordinaire à l’Université de Genève, Institut de démographie et socioéconomie

« Impacts des changements démographiques sur le marché du travail »

Philippe Wanner est démographe et économiste. Anciennement Associate population officer aux Nations unies à New York puis chef de projet au Forum suisse des migrations, il est actuellement Professeur de démographie à l’Université de Genève. Ses travaux portent sur l’évolution démographique de la Suisse, notamment en lien avec les flux migratoires et le vieillissement de la population.

  • M. Sandro Cattacin
    Professeur au Département de sociologie de l’Université de Genève et président du think tank Penser la Suisse

« Identité et travail dans un monde en mouvement »

Sandro Cattacin est Professeur au Département de sociologie de l’Université de Genève et président du think tank Penser la Suisse. Ses thématiques de recherche sont la politique et la sociologie urbaine, les politiques sociales et de la santé, et la mobilité internationale.

  • M. Raphaël Liogier
    Professeur (Philosophie, sociologie), Sciences po Aix (France), Directeur scientifique de l’Institute for Advanced Studies (UM6P, Maroc)

« Passer d’une société de l’emploi à une société de l’activité durable »

Depuis une vingtaine d’années, Raphaël Liogier analyse en philosophe et en sociologue les mutations des identités au XXIème siècle. Professeur des universités en France à Sciences Po Aix et au Maroc à l’UM6P, il a été chercheur invité dans une dizaine d’universités en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord, et il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages traduits dans plusieurs langues. Dans Sans emploi. Condition de l’homme postindustrielle, il plaide pour le passage à une société de l’activité durable dont il décrit en détail le fonctionnement. Dans son dernier ouvrage Khaos. La promesse trahie de la modernité,  il montre que la modernité est restée non seulement inachevée mais qu’elle a été trahie dans ses fondements même, en particulier concernant le sens et les objectifs du travail et de la technologie.

  • M. Pascal Richoz
    Membre de la direction du SECO, Chef Conditions de travail

Atelier : « Les Conditions de travail dans un monde en mutation »

Conférence : « Nouvelles formes de travail : enjeux en matière de santé et de sécurité »

Pascal Richoz est membre de la Direction du SECO et chef du centre de prestations Conditions de travail du depuis le 1er septembre 2008. A ce titre, il est notamment responsable de la haute-surveillance sur la mise en œuvre de la loi sur le travail dont l’objectif principal est de protéger la santé des travailleuses et travailleurs.

  • Mme Timea Bacsinszky

    Joueuse de tennis professionnelle

« Le management d’équipe dans le sport – quels défis »

Née en 1989, Timea Bacsinszky a été une joueuse de tennis professionnelle pendant 17 ans.
Personnalité de nature très joyeuse et agréable, elle parle couramment 5 langues (français, allemand et suisse allemand, anglais, italien et hongrois).
La philosophie de vie de Timea est de sans cesse chercher à repousser ses limites.
Meilleure au classement WTA en simple (WTA 9 – juin 2016), 4 tournois WTA gagnés en simple, demi-finaliste à Roland Garros en 2015 et 2017, quart de finaliste à Wimbledon en 2015 et à Roland Garros en 2016, médaillée d’argent en double avec Martina Hingis aux Jeux Olympiques de Rio (2016).

  • M. Rafael Lalive
    Professeur d’économie à l’Université de Lausanne

Atelier : « L’emploi à l’ère des robots et de l’Intelligence Artificielle »

Rafael Lalive est Professeur d’économie à l’Université de Lausanne depuis septembre 2006. Il se distingue par ses recherches dans deux domaines majeurs. D’une part, il explore les effets économiques des réformes des politiques publiques, notamment sur le marché du travail et l’assurance chômage. D’autre part, il s’intéresse à l’économie sociale, en étudiant l’importance des interactions sociales dans les décisions éducatives. Ses travaux ont été publiés dans des revues prestigieuses et il a conseillé le gouvernement suisse sur la gestion de la pandémie de Covid-19.

  • M. Mauro Cherubini
    Professeur de systèmes d’information à l’Université de Lausanne

Atelier : « Équité et transparence dans la sélection algorithmique du personnel »

Mauro Cherubini est Professeur ordinaire dans la faculté de hautes études commerciales de l’Université de Lausanne. Avant de rejoindre l’UNIL, il a travaillé plusieurs années dans l’industrie (pour Telefònica R&D et pour Google). Il est titulaire d’un doctorat en informatique de l’EPFL. À l’UNIL, il dirige un laboratoire de recherche axé sur la manière dont la technologie peut être utilisée pour améliorer la qualité de vie des gens et les accompagner lors d’événements qui changent la vie (par exemple, période de chômage). Ses principaux intérêts de recherche se situent à l’intersection de l’interaction homme-machine (HCI), du travail coopératif assisté par ordinateur (CSCW) et de l’apprentissage humain.

  • M. Patrick Omoumi
    Docteur, Chef du service d’imagerie musculosquelettique au CHUV à Lausanne et Professeur à l’Université de Lausanne (UNIL)

Atelier : « Intelligence Artificielle au quotidien : Perspectives radiologiques sur la révolution numérique »

Patrick Omoumi, chef du service d’imagerie musculo-squelettique au CHU de Lausanne et Professeur à l’Université de Lausanne, s’est formé dans des centres universitaires renommés à travers le monde. Ses recherches portent sur le développement de nouvelles techniques d’imagerie pour comprendre la physiopathologie des maladies musculo-squelettiques. Il s’intéresse également aux applications de l’IA en radiologie. Il a donné plus de 100 conférences invitées et est l’auteur de nombreuses publications scientifiques. En 2022, il a reçu la Médaille du président de l’International Skeletal Society.

  • Mme Irina Guseya Canu
    Professeure épidémiologie, toxicologue, Responsable du secteur académique – Département Santé ▪ Travail ▪ Environnement (DSTE)

Atelier : « Apaisement ou épuisement ? Tendances professionnelles, causes et conséquences »

Irina Guseva Canu est Professeure d’épidémiologie professionnelle à l’Université de Lausanne. Elle est responsable du secteur académique dans le Département Santé, Travail, Environnement à Unisante ou elle dirige une unité de recherche et mène plusieurs projets et études sur la santé de la population active, les causes des maladies liées au travail en vue de leur meilleure prévention.
Une partie de ses recherches portent sur la santé mentale. Cela a lui permis, entre autres, de pointer le problème de suicide dans certaines professions et de trouver une définition harmonisée de l’épuisement professionnel pour mieux quantifier son ampleur en Suisse et en Europe.

  • M. Eric Davoine
    Professeur, Docteur, Chaire Ressources Humaines et Organisation à l’Université de Fribourg (UniFR)

Atelier : « Face à la migration, quelles bonnes pratiques d’intégration ? »

Eric Davoine, diplômé de l’ESCP Europe (Paris-Oxford-Berlin) et titulaire d’une maîtrise en sociologie de l’université de Lyon, a obtenu un double doctorat en sciences de gestion (Dr. rer. pol.) des universités de Lyon et de Freiburg i. B. (Allemagne) en 1999. Il a également suivi le programme ITP 2007 de l’IMD à Lausanne. Depuis 2003, il est Professeur ordinaire à la FSES. Il a occupé diverses fonctions administratives et de gestion à Fribourg, notamment en tant que Vice-Doyen de la FSES, président du corps professoral, et membre de plusieurs conseils d’instituts facultaires et interfacultaires. Il est membre du PRN (NCCR) LIVES sur les parcours de vie. En plus de ses activités de recherche et d’enseignement, il participe à la formation continue et a été Professeur invité dans différentes universités et grandes écoles.

  • M. Gregory Blanchard
    Responsable RH Coop pour la Suisse romande

Atelier : « Stratégies d’acquisition des jeunes talents dans un environnement concurrentiel »

Gregory Blanchard occupe le poste de Responsable Ressources humaines pour la Suisse romande chez Coop depuis juin 2023. Il gère une équipe de 50 collaborateurs/trices et est responsable de la GRH pour les 7’000 collaborateurs/trices de la Suisse romande. Auparavant, de 2017 à 2023, il était Responsable talent management et Adjoint du responsable RH chez Coop, supervisant une équipe de 22 collaborateurs/trices. Ses responsabilités incluaient la formation continue, l’apprentissage, les projets RH et le management development pour la Suisse romande. Il représentait également la région Suisse romande lors des séances nationales pour élaborer et coordonner la stratégie liée au talent management. De 2014 à 2017, il a été Responsable du service formation pour la Suisse romande chez Coop, avec une équipe de 20 collaborateurs/trices, se concentrant sur la définition des besoins en formation de la ligne selon la stratégie.

  • M. Benoît Gaillard
    Responsable de la communication et des campagnes à l’Union syndicale suisse et élu PS à Lausanne

Atelier : « Intensification du travail: les employé-e-s y trouvent-ils leur compte ? »

Benoît Gaillard est un homme politique et militant suisse, né en 1985. Il est actuellement responsable de la communication et des campagnes à l’Union syndicale suisse et président du conseil d’administration de la CGN. M. Gaillard est également président de la fondation Les Urbaines et de l’association de soutien au lait équitable. Engagé dans le Parti socialiste lausannois, il a été secrétaire du parti et est actif dans les associations étudiantes. Il est aussi membre du comité de l’ASLOCA Lausanne et conseiller communal, où il dépose régulièrement des interpellations sur divers sujets sociaux et économiques.

  • Mme Nathalie Amstutz
    Docteure Professeure à l’Institut für Personalmanagement und Organisation, Hochschule für Wirtschaft, Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW)

Atelier : « Pérennité économique et diversité »

Nathalie Amstutz travaille sur des questions de participation, inclusion et diversité dans le contexte de cultures d’organisations et de branches, notamment des recherches sur les bas salaires dans les organisations avec mission de participation et durabilité. Elle dirige une formation continue sur diversité et égalité.

  • Mme Sabrina Tacchini
    Assistante diplômée et doctorante à l’Université de Lausanne

Étude : « Parcours professionnels entre limites planétaires et nécessités sociales »

Sabrina Tacchini a travaillé pendant 15 ans au sein de laboratoires de recherche pharmaceutique avant d’étudier la psychologie et de pratiquer le conseil en orientation de carrière. Aujourd’hui, préoccupée par la lenteur du monde professionnel à intégrer des pratiques davantage respectueuses de toutes formes de vie sur terre, elle poursuit un travail de recherche pour comprendre comment les personnes tiennent compte des limites écologiques au sein de leurs parcours.

  • Mme Ekaterina Stepaniak
    Assistante diplômée et doctorante à HEC Lausanne

Étude : « Congé menstruel : une fausse bonne idée pour l’égalité au travail ? »

Ekaterina Stepaniak est chercheuse diplômée en psychologie de l’Université de Genève avec une spécialisation dans la psychologie sociale et affective. Actuellement, elle poursuit un doctorat en management à l’Université de Lausanne. Ses recherches se concentrent sur la légitimité, les inégalités dans les organisations, les pratiques de diversité et d’inclusion et les identités intersectionnelles au travail.

En attendant, vous pouvez découvrir ou redécouvrir les précédentes édition du CONGRES HR ROMAND en cliquant sur les liens ci-dessous

Congrès HR Romand
2021-2022

Congrès HR Romand 2019

Congrès HR Romand 2017

Congrès HR Romand 2015

Congrès HR Romand 2013